{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Critique par Julien Gabriels

France : 2118-2148. La vie est rude sous les Républicats de Solis II et Solis III. Après une jeunesse éprouvante, Acilie, travaillant à présent au ministère de l’Évolution des idées, à l’exemple de sa mère animant une cellule de dissidence, est...

Lire la suite
Critique par Rachel Vignon

article au complet sur le blog
http://les-mots-de-gaiange.over-blog.com/2017/01/des-coccinelles-dans-des-noyaux-de-cerise.html

Ce roman est étonnant par sa construction à la première personne, nous sommes François, il est un peu bizarre, des...

Lire la suite
Critique par Rachel Vignon

Article au complet sur le blog : http://les-mots-de-gaiange.over-blog.com/2017/01/harper.html

Ce roman est une lettre ouverte, un journal intime, un cri d'amour. Le cri d'amour de Harper pour la personne qu'il aime le plus au monde....

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

J’avais lu mon premier David Vann alors que je venais de débuter ma phase de passion des livres. Je n’avais donc pas beaucoup d’expérience littéraire et son « Sukkwan Island » m’avait laissé perplexe et un peu déçu. Je l’avais trouvé plat dans la...

Lire la suite
Critique par Tatiana Fralova

« Trop différente. Trop de langue maternelle yazige. Peut-être avez-vous sous-estimé la puissance de la culture familiale, peut-être que ce qui figurait sur vos bulletins de notes, vos difficultés à vous exprimer dans un français correct au cours...

Lire la suite
Critique par Rachel Vignon

http://les-mots-de-gaiange.over-blog.com/2016/12/lucky-losers.html

Si vous aimez l'humour anglais, The Full Monty et Billy Eliott, ce roman est pour vous. Classé en roman jeunesse pour ado, je pense qu'il peut être largement lu par de...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Et voilà le cinquième volume des aventures de notre cher Harry Bosh. Dans le monde des policiers, je suis un adepte des romans qui me secouent, qui m’effraient, qui me tiennent en haleine et que je n’arrive pas à lâcher. Mais de temps en temps,...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

La couverture de ce roman m’a tout de suite interpellé. En voyant la photo et le titre assez original « L’opossum rose », je ne savais pas à quoi m’attendre mais ça laissait présager une histoire plutôt intrigante. Et en effet, aussitôt embarqué...

Lire la suite
Critique par Rachel Vignon

Article complet sur mon blog
http://les-mots-de-gaiange.over-blog.com/2016/12/hortense.html

Encore une fois Jacques Expert a eu raison de moi. J'ai englouti ce roman en moins d'une journée et j'ai eu cette claque en pleine face avec...

Lire la suite
Critique par Manon Catala

« Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

J’ai découvert Jean-Michel Guenassia avec son dernier roman « La valse des arbres et du ciel » racontant sous forme de biographie fictionnelle les derniers jours du peintre Van Gogh. Dans ce livre précédent, il revient à ses fondamentaux et à ce...

Lire la suite
Critique par lireaulit

Quelle écriture magnifique, ample, puissante, à la fois lyrique et crue, violente et sensuelle : franchement, je n’en reviens pas ! Et pourtant, j’en lis des livres, qui me plaisent d’ailleurs, souvent beaucoup même, qui sont correctement écrits...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

L’œuvre de Lionel Duroy repose en grande partie sur un ressort autobiographique. Comme vous le savez, je ne suis pas forcément attiré par ce type de livre, surtout quand j’ai l’impression que l’auteur se sert de son texte pour se décharger ou pour...

Lire la suite
Critique par Alain Dagnez

Du « temps des amours » au « temps des secrets » et des déceptions.

Lire la suite
Critique par lireaulit

Les Vies de papier est un roman que je vais garder bien précieusement dans un coin de ma bibliothèque, à portée de main et de regard comme le portrait d’un être cher que l’on aime avoir sous les yeux…
Oui, j’ai adoré le personnage d’Aaliya Saleh...

Lire la suite