{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Une héroïne américaine

Bénédicte Jourgeaud

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Librairie générale française

Ce qu'en dit l'éditeur

Brownie Wise, une femme au foyer américaine change le quotidien des femmes en faisant prospérer les produits de la gamme Tupperware d'un certain Earl Tupper. Un demi-siècle plus tard, Amelia Earhart, une jeune étudiante française exilée outre-Atlantique, bouscule le microcosme universitaire par sa liberté d'esprit. Brownie et Amelia, deux femmes extraordinaires, à deux époques différentes, que le destin va finir par réunir. Sauront-elles, ensemble, changer le monde chacune à leur façon sans sacrifier leur vie de femmes ?

Critique postée par :

Macha Seruoff

les héroïnes américaines ce n'est pas vraiment ma cup of tea. J'avoue. Et si un de mes grands amis du monde de l'édition ne m'avait pas un jour tendu ce roman en me disant ''Macha ! Lis ! Et je te fais rencontrer les éditrices !'' sans doute ne serait-il jamais tombé entre mes mains ! Me voilà donc à découvrir -dans des épreuves encore non corrigées, le livre sortant le 12 mai prochain- la vie de la jeune Amélia, étudiante française des années 80 qui part faire ses études à Toronto.

En parallèle, l'incroyable parcours de Brownie Wise, dans les années 50 à Détroit, USA, m'a embarquée dans la saga Tupperware ! Qui ne connait pas ces fameuses boîtes en plastique de toutes les couleurs qui faisaient la joie de nos grands-mères et mères ? Je pense que tout le monde en a encore chez soi ! Perso oui. Brownie Wise serait donc LA femme au foyer qui un jour a craqué pour le premier article commercialisé par Earl Tupper -l'inventeur desdites boîtes- et lui a proposé de les vendre en réunion. La suite on est au courant : la gamme Tupperware pionnière du genre, a permis à des milliers de femmes de s'émanciper en travaillant tout en s'occupant de leurs enfants et de leurs foyers.

Bénédicte Jourgeaud, l'auteur, est également journaliste. Et fan de la boîte en plastique. Elle a en effet déjà écrit La saga Tupperware il y a quelques années. Dans son roman Une héroïne américaine, elle décrit Brownie comme l'égérie de la marque et comme la reine du marketing à domicile. C'est tout à fait ça. Les parties retraçant sa vie et son ascension sont passionnantes. Mais Brownie Wise est renvoyée de chez Tupperware du jour au lendemain... Que s'est-il donc passé ???

Amélia Earhart la jeune étudiante française (mais canadienne par son grand-père, ce qui explique son nom), est l'héroïne de l'autre partie du livre. Ses études, ses amours, ses déboires professionnels. Et sa mère correctrice chez Harlequin qui lui envoie chaque mois de fantastiques aventures amoureuses de cet éditeur, rêvant pour sa fille un avenir romantique...

Vous allez me dire : ''mais quel rapport entre Amélia et Brownie ?''. Je me suis posée la question longuement tout au long du récit (en parties distinctes pour chacune de ses femmes). Et puis... Et puis ! Et puis paf ! Le lien se fait !

Une héroïne américaine est lauréat du prix du livre romantique des éditions Charleston.

L'auteur a déjà reçu le prix Marie-Claire pour son premier roman Pères et impairs en 2008. Une pionnière du genre aussi ? Souhaitons lui une jolie chance pour le prochain. Ses deux héroïnes passionnantes m'ont emmenée dans un monde que je ne connaissais pas. Dans une écriture dont je n'ai pas l'habitude. Dans deux histoires d'émancipation. Et je me suis régalée !

Mardi 6 mai, dans ma bonne ville rose Toulousaine, les éditions Charleston ont reçu des blogueuses et chroniqueuses autour de ce livre. La directrice éditoriale Karine Bailly de Robien invitait donc à sa table -sous leurs pseudos presque barbares : Melwasul (Anaïs) et Moon (Cindy) de chez Lune et Plume, et Eglentyne de chez Le temps presse ainsi qu'une bibliothécaire (Isabelle Darnez de L'isle-sur-Tarn) et une journaliste de Toulouse Mag ( Conny Schaller). Nous étions dans un charmant salon de thé very british qui ne dénotait pas avec le contexte. Seul élément masculin (qui pourtant était très à l'aise), ''Tonton JeanMichmich'' donc, l'initiateur de cette bien bonne idée (mon ami du monde de l'édition ! Tu suis un peu ouais ?). Au bout de quelques minutes entre cups of tea jus d'orange pressées (alors que pas nous) et autres gourmandises, ça piaillait piaffait rigolait racontait chacune sa vie ses coups de cœur littéraires etc. Une vraie réunion Tupperware j'vous dis ! Un chouette moment avec de belles rencontres où l'énergie (et pas uniquement autour du livre et des mots) a su passer. Eglentyne, sûrement la blogueuse la plus rapide du Sud-Ouest a même déjà chroniqué tout ça par ici.

Karine a signé son billet également sur le site des éditions. Aïe y a même une photo de nous ! Devinez qui est qui ? Vous trouverez aussi un interview de l'auteur, Bénédicte Jourgeaud.

Un livre romantique pour un public qui doit l'être. Même moi c'est pour vous dire ! Bonne découverte ! Ah, sois patient-e, le livre sort lundi seulement.

Légende photo : Brownie Wise lors d'une fameuse réunion s'amusant au ''lancer de Tup'' meilleure preuve que le bol rempli d'eau ne s'ouvrait pas même en tombant ! Elle en avait sous le couvercle cette Brownie !