{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Kilomètre 113 sur l'autoroute A4

Helen Barenton

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions H2Q éditions

Ce qu'en dit l'éditeur

Mais alors, qui est cet homme qui lui ressemble vaguement et vit avec sa femme et élève ses enfants dans sa maison ? Pour les policiers du SRPJ de Reims, cela ne fait aucun doute, il ne peut y avoir deux Arnaud Morel. Et puisque tout prouve qu’Arnaud n’a jamais attenté à ses jours, alors, qui est cet homme mutilé dans sa chair et dans son être qui revient de si loin ? Kilomètre 113 sur l’autoroute A4 vous transportera dans les méandres sombres de la seconde chance, sur le fil du rasoir, d’un homme pris au piège entre machination et folie. Et vous, en sortirez-vous indemne À 38 ans, je travaille dans le domaine de la bourse étrangère pour une grande banque internationale. Mais, si j’ai toujours eu l’amour des langues étrangères, quelles qu’elles soient, et plus spécifiquement des lettres, il n’en a pas toujours été ainsi des chiffres. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours excellé dans l’art du collier de nouille et des courses en ballon-sauteur, puis un peu plus tard, dans celui du chant à tue-tête sous la douche. Aujourd’hui artiste peintre, je suis une adepte de toutes ces choses qu’on dit ne servir à rien comme le sport, la philo, le dessin ou encore la musique, que je pratique pour mon plus grand plaisir, et beaucoup moins pour celui de mes voisins. Premier roman “Aline au pays des vermines” en cours de parution.

Critique postée par :

Rachel Vignon

Dès les premiers chapitres, l'auteure capte mon attention. Un récit à la première personne.

Arnaud, la veille de ses 40 ans, se jette d'un pont sur l'autoroute A4. S'ensuit, les conséquences d'un tel acte désespéré. Me voici plongée, dans le cerveau d'Arnaud prisonnier d'un coma. Il entend tout, mais il ne peut pas communiquer, jusqu'au jour où il va se réveiller et pour lui tout aura changé physiquement et personnellement.

Tout au long du récit, j'ai essayé de deviner comment Arnaud allait pouvoir prouver son identité. Plus j'avançais, plus j'avais des doutes, des incertitudes. L'auteure a une imagination débordante. Elle m'a fait naviguer de droite à gauche, dans une folie qui prend place pour son personnage et pour moi aussi.

Si Arnaud perd ses certitudes et ses espoirs, moi aussi j'ai ressenti cela. Quand une piste commence à poindre le bout de son nez, l'auteure nous coupe l'herbe sous les pieds et ceci maintes fois.

A aucun moment, je n'ai pu percer le secret de la déchéance d'Arnaud. Une manipulation parfaite, l'auteure est une vraie manipulatrice psychologique. Un roman noir avec une belle surprise psychologique, un final WTF jusqu'à la dernière page.

Je vous conseille de lire ce roman qui m'a totalement scotché. Il y a tout les ingrédients pour un thriller d'exception. Aucune longueur, une plume fluide, un page turner suivi d'un WTF.

Je compte sur vous pour le lire et le faire connaître sur la toile. Si des maisons d'éditions laissent mourir les auteurs de cette qualité, c'est à nous lecteurs de les mettre en avant.