{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil
Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Dargaud

Ce qu'en dit l'éditeur

De nombreux historiens se sont interrogés sur l'emploi du temps du général de Gaulle durant l'été 56, alors que la France s'enfonce dans une grave crise. Après plusieurs années de recherches, Jean-Yves Ferri est en mesure d'apporter la réponse : le général de Gaulle était à la plage avec son aide de camp et son berger allemand, le fidèle Wehrmacht.
De Gaulle à la Plage est une merveille d'humour absurde, intelligent et décalé que l'on doit à Ferri, le talentueux scénariste du Retour à la Terre.

Critique postée par :

Yves Montmartin

Été 1956 : lassé de l’ingratitude des français et de la médiocrité de leurs dirigeants, le libérateur de la France décide de prendre quelques vacances bien méritées …

Nous voici donc sur une plage bretonne en compagnie du chef de la France libre. Tante Yvonne tricote tout en gardant un oeil sur son général de mari qui a tendance à reluquer les filles en maillot de bain, d'autant plus que des rumeurs d'une liaison entre De Gaulle et Grace Kelly font la une des journaux. Le fils du général souhaite prendre la succession de son père, sauver la France à son tour, mais avant il doit passer son CAP. Le général est toujours accompagné de son aide de camp , le fidèle Lebonnec, chargé de recueillir ses mémoires ainsi que Wehrmacht, le chien de tante Yvonne, qui n'est autre que le rejeton du chien d'Adolf Hitler. le général n'hésite pas à utiliser le haut parleur du poste de secours pour faire le point sur la situation internationale. Il rencontre au bar, Winston Churchill, l'autre vainqueur de la guerre, avec qui il va passer des soirées passablement arrosées. Finalement, en 1958, De Gaulle va revenir aux affaires, non sans avoir négocié une DS noire décapotable.

Publié en 2007 et réédité en 2013, cet album fait partie des achats de notre bibliothèque pour le mois de septembre. Si vous avez 12€, n'hésitez pas à les investir dans cette bande dessinée jubilatoire. Chaque page, chaque petite histoire est un régal.