{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Tu tueras le père

Sandrone Dazieri, Delphine Gachet

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Pocket

Ce qu'en dit l'éditeur

Traduit par
Delphine GACHET

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d'arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d'une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l'hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s'échapper. Pendant des années, son seul contact avec l'extérieur a été son mystérieux geôlier, qu'il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté...

Critique postée par :

Christelle Rastelli

J'ai reçu ce livre dans le P'tit Colli de décembre et je dois dire honnêtement qu'en librairie ou en bibliothèque, je ne l'aurais pas choisi. C'est pourtant un excellent roman policier.

Le livre met en scène l'enquête autour d'un enlèvement d'enfant menée par de façon non officielle par un commissaire en disponibilité (Colomba Caselli) et un "consultant" lui-même ancien enfant enlevé et séquestré pendant onze ans par " le Père" (Dante Torre). Le livre n'échappe pas à ce qui semble être devenu une règle du genre : les personnages torturés par leur passé, handicapés par leurs angoisses (crises de panique pour l'une, claustrophobie pour l'autre) et l'addiction à diverses substances (tabac, café, anxiolytiques, le tout en quantités délirantes). Mais l'intrigue est dense et très bien menée. Rien n'est là par hasard, tout a un sens, une signification, une implication. Le passé des personnages et l'enquête qu'ils mènent ont des liens étroits. Et quand on croit que c'est fini, et bien non ! Le livre s'achève d'ailleurs par un ultime rebondissement, ouvrant la voie à une suite... A voir donc !