{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Coupable

Jacques Olivier Bosco

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Robert Laffont

Ce qu'en dit l'éditeur

Internée à l'adolescence parce qu'elle souffrait de troubles psychologiques, Lise s'est liée à des filles avec qui elle a tout partagé, des "monstres" comme elle. Et elle a rencontré son double. Des années plus tard, Lise est lieutenante à la brigade criminelle de Paris. Quand elle est amenée à enquêter sur la mort de l'un de ses proches, le passé trouble de sa famille réapparaît. Et les secrets de son enfance refont surface.
Que s'est-il réellement passé lorsqu'elle avait treize ans, dans cette ferme aux murs recouverts de sang ? Et pourquoi est-elle revenue, celle qu'elle appelait sa "jumelle", son double maléfique ?

Critique postée par :

Anthony Descaillot

Le premier opus « Brutale » nous avait présenté Lise Larteguy, une inspectrice à l’esprit torturé, qui libérait sa rage dans des expéditions punitives, en parallèle de son métier. J’avais pris un plaisir certain à le lire, grâce à une cadence soutenue et aux scènes d’action sans concession. Je m’attendais tout logiquement à repartir pied au plancher avec cette nouvelle aventure.

Comme Lise continue ses débordements de violence incontrôlés, elle doit répondre aux conséquences de ses actes. Prise dans l’étau de la justice, elle va voir réapparaître les fantômes de sa jeunesse. Le récit va alors se concentrer sur son passé. L’avancée de l’enquête en cours va permettre au lecteur de comprendre un peu mieux les racines du Mal qui la ronge.

Alternant entre passé et présent, ce nouvel épisode reprend les ingrédients de la recette d’origine. On y retrouve toute la fraicheur et la fureur de notre lieutenante adorée. Le style littéraire est encore simple, facile d’accès et efficace. La playlist musicale est toujours à mon goût et rythme le récit dans les poursuites et les bastons.

L’état d’esprit général a été conservé et je suis rentré dans ce deuxième volume, comme dans un lieu familier, sans être dépaysé. J’ai eu l’impression de retrouver des vieux amis. Cependant, passé l’effet de surprise du premier, j’ai trouvé cette aventure un peu plus conventionnelle. Certains passages m’ont paru un peu longs et pas forcément nécessaires. L’action est moins présente et en entrant dans la psychologie de Lise, on perd en spontanéité.

Après des débuts la tête dans le guidon, Jacques-Olivier Bosco semble avoir voulu approfondir son personnage principal. Maintenant que cela est fait, j’espère qu’il retournera à l’action proprement dite et nous offrira une suite explosive. Cela étant dit, ce « Coupable » sera un parfait compagnon pour vos journées de vacances. Il vous apportera une bonne dose d’énergie sans prise de tête !

https://leslivresdek79.wordpress.com/2018/06/28/392-jacques-olivier-bosco-coupable/