{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils

Jacques Expert

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Librairie générale française

Ce qu'en dit l'éditeur

Quand son fils meurt, renversé par un chauffard qui a pris la fuite, Antonio Rodriguez jure à sa femme qu'il le vengera. Tandis que l'enquête piétine, il finit par découvrir le meurtrier, un cadre supérieur de sa propre entreprise dont l'attitude lui paraît très suspecte. Pourtant, un jour, les gendarmes l'informent qu'ils viennent d'arrêter le coupable. Les preuves sont formelles, l'homme est passé aux aveux. Mais ce n'est pas le même individu. Dans ce roman à quatre voix – Antonio et sa femme, Sylvia, l'assassin et son épouse –, se noue un ballet macabre, autour du thème de l’autodéfense : qui Antonio Rodriguez va-t-il tuer ce soir ?

Critique postée par :

Anthony Descaillot

Mon premier contact avec jacques Expert s’est réalisé par le roman « Deux gouttes d’eau » dont je garde un bon souvenir. Je me souviens d’une histoire pleine de rebondissements et très efficace.

Dans cette courte histoire, le lecteur va assister à un drame terrible et va le vivre à travers les yeux de plusieurs protagonistes. On suit le quotidien du meurtrier de l’enfant ainsi que de sa femme suspicieuse et celui du père et de la mère du défunt qui supportent le deuil chacun à leur manière. Dans la tête de ces personnages, il n’y a pas de filtres. Les plus bas instincts de l’être humain ressortent alors des monologues intérieurs des protagonistes. On ressent l’amour, la haine, les manigances, les fourberies, tout ce qui passe par ces esprits contaminés par le drame.

La tension monte au fil du livre, en même temps que le plan de chacun prend forme. Je n’ai pas lâché le déroulement des évènements, impatient de connaître la conclusion. C’est donc très bien mené et surtout terriblement angoissant.

L’écriture de Jacques Expert est toujours simple, facile d’accès et m’a permis de me laisser emporter par cette histoire. J’aime toujours autant l’esprit retors de cet auteur qui n’a pas peur de dévoiler tels quels, les pires facettes de l’Homme. Je regrette seulement que ses personnages soient un peu caricaturaux et que le scénario manque de surprises (j’ai attendu tout le livre !). En conclusion, je conseille ce livre au lecteur qui recherche une aventure accessible à tous, facile à lire, bien qu’un brin malsaine.
En littérature, je ne suis pas adepte du numérique, mais ce format permet dans le cas présent d’offrir au lecteur deux épilogues distincts. Sans rien vous dévoiler, j’ai préféré la seconde fin (pas celle du format papier !) qui est beaucoup plus machiavélique et tout le monde sait que j’adore ça !