{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Nouvelles D'Ados, Prix Clara 2018

Collectif

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Éditions Héloïse d'Ormesson

Ce qu'en dit l'éditeur

Etes-vous prêt(e) à embarquer pour des aventures qui vous transportent à travers les siècles et les continents ? Plongez dans ces nouvelles et découvrez la naissance d'un grand écrivain dans le San Francisco du XIXe, l'âme d'un violon exilé à New York, une famille fuyant les bombes en Syrie, ou encore un univers où les émotions sont des algorithmes. D'une ville futuriste à un vol transatlantique, les histoires de Solène, Ysaline, Clara, Zoé, Irène et Estelle ouvrent une fenêtre sur les rêves et les préoccupations d'une génération qui a conscience des troubles du monde mais l'espoir chevillé au corps.

Critique postée par :

Lindsay Hardy

Comme un cadeau tombé du ciel en cette période festive, j'ai récemment reçu un recueil de nouvelles. Attention, pas n'importe quel recueil ! Il s'agit du Prix Clara qui récompense six nouvelles écrites par des adolescents. Des ados qui écrivent pour des ados, il n'en fallait pas plus pour attiser ma curiosité. Présidé par Erik Orsenna et composé de dix personnalités du monde des lettres et de l'édition, ce prix a été créé en mémoire de Clara, passionnée de lecture et d'écriture, subitement décédée suite à une malformation cardiaque à l'âge de treize ans . Quels sont alors les sujets de ces nouvelles ? De la dystopie à l'actualité en passant par les premiers émois amoureux, ces six histoires sont à l'image des interrogations adolescentes de notre époque. De ces écrivains en herbe j'ai été bluffé par la qualité de l'écriture comme des sujets abordés. La relève est donc assurée ! Tandis que les bénéfices de la vente du livre seront reversés à l'ARFA de l'hôpital Necker, pourquoi ne pas combiner lecture et bonne action ?

Qu'il s'agisse d'anticipation, d'amour, d'actualité, d'aventure, d'émerveillement ou de critique d'une génération, ce recueil séduit non seulement par les différents thèmes qu'il aborde, mais aussi par la maturité de l'écriture.

Première nouvelle, premier coup de cœur ! Écrite par Thomas Carré, La nuit qui venait de tomber situe l'étrange histoire d'Ada dans une société où la maternité est affaire d'Etat. Depuis l'instauration de la directive 357 visant à réduire le nombre de divorces, les enfants n'appartiennent désormais plus à leurs parents à la naissance. Ignorant tout de leur progéniture, ils sont invités, quelques jours plus tard, à choisir un autre enfant qu'il soit nourrisson ou adolescent. Pire, la directive 358 prévoit quant à elle de changer de foyer tous les ans ! Les nouveaux parents d'Ada se laisseront-ils tenter par le procédé ou l'échangeront-ils ?

Quelle idée Thomas Carré tient ici ! Happée dès les premières lignes, je ne pouvais imaginer la chute de cette nouvelle, tout simplement parce que je ne voulais pas qu'elle s'arrête... Thomas, à quand le roman ???

Une autre histoire et pas des moindres à retenu mon attention. Le chant des pierres, de Salomé Fabry est absolument remarquable. En donnant la parole à un monument de Palmyre, célèbre cité tombée entre les mains de Daesh, la jeune auteure démontre une sensibilité et une intelligence d'écriture. En l'espace de quatre pages, elle réussit à faire coïncider histoire et actualité avec un texte bouleversant ou les pierres témoignent de la splendeur comme de la violence des hommes. Magnifique !

Pour finir, je ne peux vous laisser sans parler de la dernière nouvelle de ce recueil, Influenceuse de Timothée Péraldi. En dénonçant les travers des réseaux sociaux et plus largement l'obsession grandissante de l'apparence et de l'image, le jeune auteur met le doigt sur un des malaises de notre siècle. En mettant en scène Audrey, une jeune-fille récemment inscrite sur différents réseaux sociaux et rapidement accro à la chasse aux followers, Timothée exprime très bien l'engrenage dans lequel est pris son héroïne. En décrochage scolaire et social, Audrey succombe à une vie virtuelle au détriment de sa vie réelle, jusqu'à ce que ses comptes soient supprimés... Bouleversant !