{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Le Temps des tourments

John Connolly

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Presses de la Cité

Ce qu'en dit l'éditeur

Au nom du Roi Mort. Jerome Burnel, héros un temps célébré puis déchu et expédié en prison pour pédophilie, n'a pas cessé de clamer son innocence. A sa libération, il prend contact avec Charlie Parker, le privé à l'âme tourmentée, et lui explique qu'il a été victime d'un coup monté. Le récit de Burnel a des accents de vérité, et sa disparition soudaine achève de convaincre Parker d'enquêter. L'ancien flic, toujours choqué par son expérience de mort imminente, n'a de toute façon plus rien à perdre.
Le voici embarqué sur les traces d'une communauté de Virginie-Occidentale, l'Entaille, qui vit en marge de la société selon ses propres règles, imposées par le meurtre et la terreur, et sur laquelle plane la présence d'un mystérieux Roi Mort. Retour du célèbre privé de John Connolly, dans cette quatorzième aventure qui mêle à la description d'un monde occulte et sanglant la mécanique précise du roman policier.

Critique postée par :

Anthony Descaillot

Depuis longtemps, je vois circuler le nom de John Connolly dans le monde des polars. Je ne compte plus le nombre de livres que j’ai pu lire dans cette catégorie que j’affectionne, mais je ne sais pour quelle raison, je n’avais jamais lu cet auteur.

Pour la 15ème enquête, Charlie Parker accepte de s’intéresser à une affaire résolue dont les circonstances étaient plutôt floues. Le flair légendaire du détective va le pousser à réétudier le dossier. La rencontre de ce personnage a été une bonne surprise pour moi. Accompagné de son duo de tueurs charismatiques, il forme une équipe atypique mais attachante. Comme souvent dans les séries policières, ce sont des êtres torturés qui trainent des évènements sinistres derrière eux. Leurs passés sont brièvement rappelés, mais il m’a manqué plusieurs éléments pour tout comprendre. En effet, n’ayant pas connaissance des épisodes précédents, certains clins d’œil m’ont échappés. Ceci étant dit, on peut très bien lire cette aventure indépendamment et l’apprécier.

Dans ce pavé de plus de 500 pages, à la narration maîtrisée, le lecteur suit l’action à travers les différents protagonistes de tous les camps. Chaque acteur a son histoire et l’auteur prend le temps de les étoffer. On a donc le tableau global de la situation sous les yeux. Toutes les pièces du puzzle se mettent en place, sur fonds de péripéties et de croyances paranormales. L’ensemble est parfaitement dosé au point que moi, le cartésien, je me suis laissé embarquer avec plaisir.

Sans échapper aux clichés du genre, John Connolly nous offre une enquête sombre et efficace, relevée d’une touche de fantastique, qui en fait son originalité. La série repose donc sur ce mélange des genres et sur des protagonistes forts. Dorénavant, j’ai envie de suivre Charlie Parker dans ses prochaines aventures et aussi de connaître ses antécédents. Une belle découverte qui en annonce d’autres !

https://leslivresdek79.wordpress.com/2018/05/01/382-john-connolly-le-temps-des-tourments/