{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil
Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Robert Laffont

Ce qu'en dit l'éditeur

Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer. Ils veulent marquer l'histoire Avec un grand H. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l'amour avec un grand A. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour... Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. Le premier tome de la série phénomène de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire.

Critique postée par :

Pomme Rouge

« Ici, pas de continents, pas d’océans. Juste les aplats rouges des plaines, les ombres rouges des montagnes, les failles rouges des canyons qui déchirent la planète comme des balafres mal cicatrisées. »

Dans cette histoire nous suivons Léonor une jeune fille de seulement 18 ans. Elle et onze autres jeunes d’à peu près le même âge embarquent dans la navette spatiale Genesis pendant cinq mois, le temps qu’il leur faudra pour atteindre Mars. En effet, Mars est l’objectif de ces douze jeunes gens, qui veulent recommencer une nouvelle vie, sur une nouvelle planète, oublier tous les déboires passés vécus sur terre, afin de coloniser Mars. Phobos c’est également un talk-show, visionné par le monde entier, épié sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre les douze jeunes gens n’ont plus d’échappatoire. Or leur rêve de liberté, d’un monde nouveau et meilleur risque d’être très vite compromis. Ils vont finir par regretter d’avoir accepté cette mission.

Cette histoire est pour moi remplie de qualité. On y retrouve à la fois de la science-fiction, de la romance, du suspense, mais pour moi sa plus grande qualité sont les différents points de vue. En effet, il n’y a pas seulement le point de vue de notre très chère Léonor, nous voyons ce qui se passe sur terre, que ce soit par les yeux du public, des personnes à l’origine de la création du programme Genesis et bien d’autres personnages encore.
En ce qui concerne les protagonistes, je trouve Léonor très attachante. Certains pourront me dire que c’est normal, en effet, étant le personnage principal, cela est volontaire de la part de l’auteur. Pourtant, je vous garantis, ce personnage est émouvant. Tourmenter entre ses pensées contradictoires les unes entre les autres. Entre le regret d’être partie sans réellement savoir pourquoi et cette envie de vouloir faire une nouvelle vie ailleurs. Du côté des personnages masculins, j’ai mon cœur qui balance vers Marcus. Il a ce charme sans égal, celui du jeune homme mystérieux, ténébreux. Ce garçon dont on sait si peu de choses et pourtant tant.... ce qui nous attire et nous fait peur en même temps.
En ce qui concerne la fin, elle me plaît beaucoup. Elle nous laisse sur notre fin, nous donnant une envie dévorante de se jeter sur le tome suivant. Laissant planer un mystère jusqu’au prochain livre.

A mes yeux l’auteur a su nous faire voyager avec les passagers dans ce vaisseau. On a l’impression d’être avec eux, on nourrit au fur et à mesure des pages l’envie aussi forte et puissante d’arriver enfin sur Mars, de trouver l’âme sœur. Il nous fait tantôt rire, puis l’instant d’après on est pris d’une angoisse qui nous monte jusque dans l’estomac, se demandant ce qui va se passer. On finit par n’avoir qu’une envie, tourner la page qui suit encore et encore sans jamais cesser.

En conclusion, cette histoire m’a beaucoup plu et je suis impatiente de lire le tome suivant. Entre suspense et émotion. Les points de vue diffèrent et rendent le scénario d’autant plus intéressant. Ce livre a su me séduire.

https://lapommequirougit.wordpress.com/2017/12/18/phobos-tome-1-victor-dixen/