{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Phobos : Origines

Victor Dixen

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Robert LaffontDisponible en Ebook

Ce qu'en dit l'éditeur

Ils incarnent l'avenir de l'Humanité. Six garçons doivent être sélectionnés pour participer au programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Venus des quatre coins du monde, les élus seront choisis parmi des centaines de milliers de candidats pour leur courage, leur esprit d'équipe et bien sûr leur potentiel de séduction.
Ils dissimulent un lourd passé. Mais le courage suffit-il pour accepter de partir en aller simple vers un monde inconnu ? La peur, la folie ou la culpabilité ne sont-elles pas des moteurs plus puissants encore ? Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les "héros de l'espace" ? Aux origines de la plus brillante aventure se cachent les plus sombres secrets.

Critique postée par :

Pomme Rouge

Citation : « L’espace, pour moi, c’est la liberté… »

Attention, risque de spoilers sur les tomes précédents !

J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce hors-série. Il nous permet d’en apprendre plus sur les personnages masculins. Nous retrouvons dans celui-ci une nouvelle sur chacun d’entre eux avant leur décollage pour Mars.

Pour moi c’est un hors-série extrêmement utile. En effet, nous en apprenons tellement sur les personnes. Je trouve cela très intéressant pour la suite. De un, nous nous attachons plus aux personnages. De deux, je pense que cela nous permettra de mieux les comprendre dans la suite de l’histoire.

Personnellement c’est l’histoire de Tao et Samson qui m’a le plus émue. Elle m’a touchée et j’ai même eu de la peine pour eux.

Ici comme dans les autres romans phobos nous retrouvons plusieurs points de vue, mais différent du roman original. Un point de vue OFF et un point de vue ON lorsque les caméras du studio du programme Genesis sont activées.

Pour finir je dirais que j’aime énormément le fait que nous finissions sur la nouvelle de Marcus, d’autant plus quand on a lu le tome deux auparavant et qu’on veut alors en savoir encore plus sur lui.

En conclusion, pour moi ce livre était plaisant à lire. Il permet au lecteur de mieux comprendre les personnages masculins, plus particulièrement ceux qui sont les plus discrets dans l’histoire, comme Samson et Kenji.

https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/01/02/phobos-origines-victor-dixen/