{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil
Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Hugo Publishing

Critique postée par :

Delphine finette Verron

Le roman de l'emprise. Le roman de l'injustice des sentiments. Le roman de l'amour qui s'enfuit.

" L'amour, le seul, l'unique, celui dont on n'oubliera jamais le nom, porte les stigmates de nos plus terribles douleurs. "

Attention : Ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains !
Rose est une femme libre, indépendante, torturée, traumatisée, elle s'est construit une carapace de survie.

Elle fuit l'amour par peur de l'attachement. Elle est perverse, passionnée, cyclique, addict au sexe et à l'alcool mondain. Mais ce soir-là, dans un bar, elle tombe amoureuse d'un être qui lui ressemble, peut être un peu trop. Tout en lui la repousse et pourtant... Lui, c'est Alex, un artiste paumé, un je-m'en-foutiste tout aussi névrosé qu'elle.

Rose va vivre cette passion destructrice où Alex la guide, la commande, la déconstruit, la fabrique, la façonne... Rose n'écoute pas la bête qui rugit en elle et qui lui dit " fuis ". Son corps, son sexe deviennent chaque jour plus douloureux, mais elle tient, par amour pour cet homme qui la dévore chaque jour un peu plus...

Puis vient la douleur du déchirement. Alors, elle va essayer de noyer ses maux dans la seule addiction qui lui permet d'échapper à la douleur : le sexe.

Jai lu OUTRAGE d'une traite, impossible de le lâcher. J'ai adoré. C'est sûr que pour les culs bénis du dimanche, ça doit être insoutenable, OUTRAGE leur vole un peu la vedette !!! C'est certain que pour les conformistes, les bien pensant, les politiques, les médias, autant de sperme verser dans un roman, pour si peu de pognon en échange, c'est déconvenue ! Un comble ! OUTRAGE est le roman d'une vie, je conviens que si il était narré par Christophe Hondelatte, dans un épisode de "Faites entrer l'accusé" il n'aurait aucun problème d'audimat.
Mais d'une plume féminine !!! C'est honteux ! Indécent ! La sexualité sujet le plus tabou du monde et ironie du sort le plus étalé. Ce monde se nourrit de perversion mais condamne les pervertis ! Dans un environnement de moutons, les passionnés dérangent. Parce qu'ils transgressent la Morale. Ils pensent par eux-mêmes. Qui n'a jamais sombré au plus profond de son être ne peut pas comprendre. Qui ne s'est jamais abandonné corps et âme ne peut pas savoir. Seuls ceux qui osent le déconvenue savent ! Qui n'a jamais été pris aux tripes n'a rien vécu. Ce roman est absolument génial pour qui se moque de la morale imposée, pour qui ose être différent dans cette triste "normalité". Une pépite ce roman. Un cri qui résonne et vous invite à assumer qui vous êtes vraiment !