{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil
Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Editions Boz'Dodor

Ce qu'en dit l'éditeur

"Mute, cow-boy muet aux cheveux rouges et sans aucune mémoire, erre dans un désert brûlant peuplé de créatures mutantes affamées. Une nuit, il entend une voix étrange l'incitant à se rendre au Lycée Vile, vaste et mystérieux établissement gardé par de monstrueux robots guépards. Au même moment, quatre adolescents. Antoine le curieux, Marianne la courageuse, Josie l'amoureuse et Jonathan l'immature, découvrent que leur proviseur torture et tue en secret des élèves...
Que se cache-t-il dans les profondeurs du Lycée ? Quel est le véritable but de ses occupants ? Et, surtout, qui est cet inquiétant être au corps blanc qui, depuis sa baignoire, observe l'horizon ?"

Critique postée par :

Virginy Faury

Mute, cow-boy muet aux cheveux rouges et sans aucune mémoire, erre dans un désert brûlant peuplé de créatures mutantes affamées. Une nuit, il entend une voix étrange l’incitant à se rendre au Lycée Vile, vaste et mystérieux établissement gardé par de monstrueux robots guépards.
Au même moment, quatre adolescents : Antoine le curieux, Marianne la courageuse, Josie l’amoureuse et Jonathan l’immature, découvrent que leur proviseur torture et tue en secret des élèves…
Que se cache-t-il dans les profondeurs du Lycée ? Quel est le véritable but de ses occupants ? Et, surtout, qui est cet inquiétant être au corps blanc qui, depuis sa baignoire, observe l’horizon ?

Voilà un roman déroutant ! Au lycée Vile, les méthodes éducatives sont vraiment particulières, et les élèves semblent être un peu perdus. Tout comme le lecteur. Car d’étranges phénomènes se déroulent, et il est difficile d’établir si nous sommes dans un rêve, plutôt dans un cauchemar, ou dans la réalité. Ainsi, on a des personnages torturés, qui ne savent plus vraiment ce et ceux qu’ils doivent croire, dans un univers assez violent. Mais si on apprend à connaître Antoine, Marianne, Josie et les autres, Mute, qui donne son nom au récit, reste un personnage auréolé de mystère jusqu’au dénouement.

J’avoue avoir eu du mal au début, tant j’étais aussi perdue que les personnages. Mais tout comme eux, j’ai persévéré, j’ai voulu savoir ce qui se cachait derrière ce lycée vraiment bizarre. L’auteur n’est pas tendre avec eux et je me suis demandée quelles étaient les raisons qui le poussaient à leur infliger autant de souffrance, pourquoi il les mettait autant à l’épreuve. Et quand les réponses arrivent, tout devient tellement évident! Je n’ai pas regretté une seule seconde d’avoir poursuivie ma lecture, car si je m’étais arrêtée, je sais maintenant que je serai passée à côté d’une belle histoire.

Un roman où il est difficile de démêler le vrai du faux et dont le final apporte un éclairage émouvant, bouleversant. Une très belle surprise !