{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Les Huit Montagnes

Paolo Cognetti

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Editions Stock

Ce qu'en dit l'éditeur

« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes. »

Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé – et son avenir.
Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle l’intime à l’universel et signe un grand roman d’apprentissage et de filiation.

Traduit de l’italien par Anita Rochedy

Critique postée par :

Emilie Bonnet

Piétro vit à Milan. C’est un enfant de la ville. Chaque été le conduit à Grana, dans le Val d’Aoste ou son père « l’amant des glaciers » l’entraine dans d’interminables et éprouvantes randonnées, la haut, toujours plus haut, jusqu’à la nausée (pour mon père, la forêt n’était rien d’autre qu’un passage obligé avant la haute montagne).

Sa rencontre avec Bruno, enfant de la montagne, « notre amitié semblait vivre un été sans fin » qui vit par elle et pour elle, « celui qui grimpe sur le MontSumeru » ainsi que l’étonnant héritage à partager que laisse son père, vont très grandement participer à construire « celui qui fait le tour des huit montagnes »

Marcher, monter, gravir et grandir enfin.

Très beau récit-roman écrit au rythme de pas du montagnard, lent, précis et résolu.
La filiation et l’amitié comme puissantes thématiques - la montagne formidable décor qui fait lien qui cimente – la montagne qui sait se faire si belle, si cruelle aussi.

De l’enfant de la ville et celui de la montagne lequel des deux fait quelque chose de sa vie ?