{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Bienvenue À Mother'S Rest

Lee Child, Elsa Maggion

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Editions Calmann-Lévy

Ce qu'en dit l'éditeur

Pourquoi cette ville s'appelle-t-elle "Mother's Rest" ? C'est la question qui pousse Jack Reacher à descendre d'un train, en pleine nuit, dans cette bourgade perdue de l'Oklahoma. A la gare, une femme splendide semble l'attendre. Mais Michelle Chang, ex-agent du FBI, l'a pris pour Keever, qu'elle cherche désespérément. Son collègue a disparu. Sans hésiter une seconde, Reacher décide de l'aider à le retrouver.
Mais ce qu'il ignore, c'est qu'après un périple à travers tout le pays et dans les profondeurs du Darknet, il se retrouvera à la case départ, à Mother's Rest, face au pire cauchemar imaginable.

Critique postée par :

Anthony Descaillot

Pour ne pas déroger à ses habitudes, l’ancien major Jack Reacher tombe par hasard sur une affaire au cours de ses pérégrinations. Et comme il ne peut fermer les yeux et passer son chemin, il s’implique volontiers dans cette nouvelle enquête. Cette fois-ci, il se retrouve dans une petite ville, perdue au milieu des champs, dont le nom l’intrigue : « Mother’s Rest ». Dans cet endroit reculé, il va partir à la recherche d’un homme qui semble avoir disparu. Alors que l’enquête paraît n’être qu’une banale histoire locale au départ, elle l’emmener sur la piste d’un trafic beaucoup plus conséquent.

Comme à l’accoutumée, l’intérêt de ces aventures repose sur les fortes épaules de Jack Reacher. Personnage atypique, faisant preuve de ténacité et de pragmatisme, il arrive toujours à démêler les fils de l’intrigue. Malgré son grand calme, il n’est jamais avare de gifles et autres fusillades. Avec quelques touches d’humour, il est donc l’aventurier par excellence que l’on adore suivre et pour lequel on s’enthousiasme, malgré son caractère renfrogné.

Cette mission est particulière parce que notre héros va dévoiler quelques failles. Lui, le roc insensible, va souffrir physiquement et avoir un coup de cœur pour une femme. Il va donc nous apparaître beaucoup plus humain et encore plus attachant.

Lee Child garde sa marque de fabrique dans la manière d’aborder les thèmes de ses histoires. En effet, il ne survole jamais son sujet, il s’investit en profondeur. Avec toutes les informations dont il nous abreuve dans cet épisode, on ressort du livre avec des connaissances approfondies du Dark Web. C’est intéressant mais parfois un peu lassant, tant il développe les informations et va au fonds des choses.

Cette dernière aventure de Jack Reacher est donc réussie au niveau du contenu. Elle est passionnante même si le rythme est un peu lent à certains moments. Je ne pense pas que ce soit le meilleur tome mais c’est toujours un plaisir de retrouver ce personnage… alors si vous ne connaissez pas encore, foncez, parce que moi j’en redemande !

http://leslivresdek79.com/2018/10/10/411-lee-child-bienvenue-a-mothers-rest/