{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Le Quatrième Singe

Barker J.D.

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions City Editions

Ce qu'en dit l'éditeur

Depuis cinq ans, "le tueur aux quatre singes" terrorise les habitants de Chicago. Quand il enlève ses victimes, avant de les tuer, il informe toujours la famille en lui envoyant de macabres indices. D'abord il y a une oreille, puis un oeil et enfin la langue. Mais cette fois, le scénario est différent car le tueur est mort alors qu'il allait juste poster la première oreille. Sa victime, la fille d'un magnat de l'immobilier, reste introuvable.
Il ne reste que quelques jours avant qu'elle ne meure de soif ou ne se vide de son sang. Avec sept femmes tuées en cinq ans, l'inspecteur Porter refuse d'échouer une nouvelle fois. Mais il réalise rapidement que, même depuis sa tombe, le "tueur aux quatre singes" tient encore en main des cartes maîtresses...

Critique postée par :

Chloé Niccolo

Plus de cinq ans que Sam Porter, détective à la Criminelle de Chicago est sur la trace du Tueur aux 4 singes, un serial-killer qui s’inspire de la maxime des Trois singes de la sagesse. Ce dernier a enlevé sept femmes avant d’envoyer aux familles une oreille, les yeux, la langue.
Un matin, Sam reçoit un appel qui lui demande de se rendre sur une scène de crime. Le Tueur aux 4 singes vient de se suicider en se jetant sous les roues d’un bus alors qu’il était sur le point de poster l’oreille d’une nouvelle victime. Sur lui, son journal intime.
Deux jours de course contre la montre pour Porter et son équipe pour retrouver la victime avant qu’elle ne meure, mais aussi tenter de mettre enfin un nom sur ce Tueur aux 4 singes…

Vu la couverture où l’on nous annonce que c’est la rencontre de Seven et Le Silence des Agneaux, que ce roman est “délicieusement pervers” et que l’on va s’amuser, vous devez vous demander si effectivement il tient ses promesses. Honnêtement, j’ai passé un très bon moment. Oui c’est un page-turner. Dès les premières pages, on est pris dans cette histoire.
Quant à l’accroche Seven et Silence des Agneaux, ne vous attendez pas à un personnage qui soit un mix d’Hannibal Lecter et de John Doe. Mais oui, il y a des éléments qui nous font penser à ces deux films cultes, cela reste néanmoins subtils.

L’enquête maintenant. Elle est entrecoupée par ce que vit la nouvelle victime et des extraits du journal intime du tueur qui retrace son enfance.
Des chapitres assez courts qui se terminent de manière à ce que le lecteur soit titillé et continue encore un chapitre, puis un de plus,.…
Des non-dits autour du personnage de Sam Porter sur une bonne partie de l’enquête suscite davantage d’intérêt pour ce personnage, en plus d’être à la tête de cette affaire.
Simple au premier abord, Le quatrième singe prend une certaine complexité au fil des pages.

Un roman prenant et surprenant jusqu’aux dernières lignes, qui nous laisse penser qu’une suite ne serait pas à exclure.