{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Le choix

Désirée Frappier, Alain Frappier

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions la Ville brûle

Ce qu'en dit l'éditeur

Désirée et Alain Frappier nous font revivre les années 1970 à 2014 sous l'angle -excusez du peu, il s'agit de la moitié de la population- de la conquête du droit des femmes à choisir de procréer ou non Ils le font à leur manière sensible, mêlant le personnel et le social, l'intime et le politique pour nous rappeler comment c'était «avant», avant la loi Veil, pour montrer combien cette liberté, gagnée dans le combat le plus important du XXe siècle, reste menacée par des nostalgiques d'une société patriarcale. Le Choix, travail de mémoire et de vigilance. Est aussi un manifeste pour une vie libre et heureuse.

Critique postée par :

Marilyne Thibault-Camhi

" Ce sont les années françaises de 1970 à 2014 que font revivre Désirée et Alain Frappier. Non pas en général mais - excusez du peu, il s'agit de la moitié de la population - sous l'angle de la conquête des droit des femmes à choisir de procréer ou pas. Et ils le font à leur manière sensible, mêlant le personnel et le social, l'intime et le politique. Pour rappeler " comment c'était avant ", avant la loi Veil, pour montrer combien cette liberté, gagnée dans le combat le plus important du XXème siècle, reste menacée par les nostalgiques d'une société patriarcale. " Le choix ", travail de mémoire et de vigilance, est aussi un manifeste pour une vie libre et heureuse. " - Annie Ernaux -

Qu'ajouter à cette quatrième de couverture signée Annie Ernaux. Ce roman graphique est un magnifique témoignage du droit des femmes, un témoignage militant sans agressivité, ni simplification.

Il s'agit d'un récit autobiographique de Désirée Frappier finement mis en images par Alain Frappier qui donne toute sa profondeur et son émotion aux moments et aux paroles par son usage du noir & blanc, alternant les fonds, découpant les silhouettes, dégageant des pages blanches... Un récit très complet et documenté. Désirée nous parle du désir ou non d'enfants, des enjeux de la maternité dans la vie des femmes à l'époque où même le principe et la pratique de la contraception posaient problème, bien avant la dépénalisation de l'IVG.

Le récit débute au début des années 70 lorsqu'elle est toute jeune fille, 13 ans. Avec une belle délicatesse, Désirée raconte son histoire de famille, et à travers elle l'histoire de la famille; à travers elle ce que les femmes se racontent. Ou cachent. Ou acceptent. Les études, les projets professionnels sacrifiés aux grossesses, le mariage obligatoire, les avortements clandestins, le poids de la morale religieuse et sociale, l'illégalité, les manifestations, l'engagement des hommes auprès des femmes.

Un témoignage, un documentaire, une autobiographie de Désirée Frappier avec ce regard triste, une compassion, pour sa mère lorsqu'elle découvre son histoire, lorsque elle découvre la réponse à son malaise familial.

Mais ce récit va au-delà de l'historique. Il se poursuit en 2013. C'est aussi l'histoire de ce livre, de la remise en cause de ce droit de la femme à devenir mère ou non; un récit de rencontres et de paroles présentant de nombreuses interventions de professionnels, le social et le médical, ainsi que celui de Annie Ernaux à propos de son livre intitulé " L'événement " relatant son avortement clandestin en 1964, et de la façon dont ce livre a été reçu en 2000, le silence des médias... En fin d'ouvrage, un dossier d'une vingtaine de pages revient sur l'historique avec la reproduction et le commentaire de documents d'époque, les personnes rencontrées ainsi que le parcours de ce roman graphique.

Un indispensable à partager, à transmettre.

  • Paru le 22 janvier pour le 40ème anniversaire de la loi Veil sur la dépénalisation de l'IVG -

le choix - Frappier