{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

L'amie prodigieuse, 2 : Le nouveau nom

Elena Ferrante, Elsa Damien

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Gallimard

Ce qu'en dit l'éditeur

Naples, années soixante. Au cours de son repas de mariage, Lila découvre que son mari Stefano a offert les chaussures imaginées et dessinées par elle à Marcello Solara, qui règne sur le quartier avec son frère, Michele, deux hommes qu’elle déteste. Pour Lila, née pauvre et devenue riche en épousant l’épicier Carracci, c’est le début d’une période trouble : elle méprise son mari, refuse qu’il la touche, mais finit par céder. Elle va travailler dans la nouvelle boutique de la famille Carracci, tandis que Stefano ouvre également un magasin de chaussures en partenariat avec les Solara. De son côté, son amie Elena, la narratrice, continue ses études au lycée et est toujours amoureuse de Nino Sarratore, qui fréquente à présent l’université. Quand les vacances d’été arrivent, les deux amies partent pour Ischia en compagnie de Nunzia, la mère de Lila, et de Pinuccia, sa belle-soeur, car l’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces pour qu’elle puisse donner un fils à Stefano. La famille Sarratore aussi est en vacances à Ischia et bientôt Lila et Elena revoient Nino.
Le nouveau nom est la suite de L’amie prodigieuse , qui évoque l’enfance et l’adolescence de Lila et Elena. Avec force et justesse, Elena Ferrante y poursuit sa reconstitution d’un monde, Naples et l’Italie, et d’une époque, des années cinquante à nos jours, donnant naissance à une saga romanesque au souffle unique.
Elena Ferrante est l’auteur d’une oeuvre de fiction parmi les plus singulières et marquantes dans la littérature italienne actuelle. L’amie prodigieuse et Le nouveau nom seront suivis en 2017 et 2018 par les deux derniers volets de sa tétralogie saluée partout dans le monde comme un chef-d’oeuvre.

Critique postée par :

Christelle Rastelli

Le deuxième tome de l'Amie prodigieuse se déroule dans les années 60, au moment de la fin de l'adolescence et au début de l'âge adulte d'Elena, la narratrice, et Lila, son amie.

Ce deuxième livre aborde cette fois davantage la vie amoureuse des filles, dans laquelle le personnage de Nino (lui aussi un enfant du quartier présent dans le tome 1) joue un rôle central.
Elena poursuit ses études toujours de façon brillante et malgré le manque de soutien de sa famille. Lila, mariée très jeune (et sortie de la misère par ce biais) découvre à ses dépens la véritable personnalité de son époux et ses liens avec la famille Solara, les camorristes qui contrôlent leur quartier et qu'elle déteste. A la faveur de vacances à Ischia, toutes les deux voient leur vie bouleversée.
La thématique de la violence déjà présente dans le premier livre tourne ici autour des relations hommes/femmes, de la sexualité et de la maternité. Les deux jeunes femmes doivent affronter des déconvenues et des échecs parfois très lourds et le livre montre sans détours comment et de quelle façon dans une vie, rien n'est acquis, comment une situation peut changer du tout au tout, comment celle qui semblait avoir réussi peut (presque) tout perdre. La complexité de la personnalité de Lila, la sensibilité et les espoirs d'Elena, la détermination des deux jeunes femmes sont à nouveau un point fort du livre. J'y ai trouvé moins de longueurs que dans le premier tome. Les très nombreux personnages rencontrés dans le premier livre apparaissent également dans le deuxième et on y suit leur évolution, mais leur nombre et les relations entre eux nécessitent une certaine capacité de mémorisation ..! (mais au besoin, l'auteur a prévu un récapitulatif en début de livre). Ceci dit, inscrire de façon si précise la vie de ces jeunes-femmes dans la vie de leur quartier et des personnes qu'elles côtoient et faire vivre et évoluer en parallèle ces personnages constitue tout de même un véritable tour de force narratif relevé avec brio par Elena Ferrante.
Comme pour le premier livre, l'auteur sait ménager son suspense et donner envie au lecteur de poursuivre le récit avec le tome 3.