{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

La belle n'a pas sommeil

Éric Holder

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions

Ce qu'en dit l'éditeur

Une presqu'île qui s'avance sur l'Océan, on y devine le Médoc venteux et ensoleillé de tous les derniers livres d'Éric Holder. L'intérieur de la presqu'île est boisé. Dans une grange au milieu de la végétation épaisse, Antoine a installé sa bouquinerie. L'endroit est quasi introuvable, et, sans l'intervention d'une mystérieuse madame Wong, le libraire crèverait de faim. Antoine paraît heureux dans sa tanière. Il caresse ses spécimens, les habille de papier cristal, nourrit ses chats, s'interroge sur un voleur qui lui chaparde des livres, toujours du même auteur. C'est alors que déboule la blonde Lorraine, une conteuse professionnelle qui tourne de ville en ville. Antoine est vieux, aime se coucher à heure fixe : la belle n'a pas sommeil. Ce sera donc l'histoire d'une idylle saisonnière, mais de celles qui laissent sous la peau des échardes cuisantes. Qui a dit que la campagne était un endroit tranquille ? Dans une langue merveilleusement ouvragée, Holder décrit un monde à la fois populaire et marginal, profondément singulier, qu'il connaît comme personne. Le sien. Éric Holder est passé maître dans l'art du roman bref, brillant et ciselé. Après La Baïne, Bella Ciao et La Saison des Bijoux, il installe pour la quatrième fois son chevalet et sa palette dans ce Sud-Ouest où il vit.

Critique postée par :

Yves Montmartin

Au milieu de la forêt, une librairie de livres d'occasion, un magasin inaccessible, les tabourets, les meubles sont en livres. Ici pas de clôture, pas de verrou. Antoine essaye de valoriser chaque volume. C'est ici qu'atterrit par hasard Lorraine,29 ans conteuse professionnelle, 30 ans les séparent et pourtant…

Avec une écriture magnifiquement ciselée, l'auteur nous dresse le portrait de deux êtres que tout oppose et qui vont vivre une belle histoire d'amour. Lorraine, une jeune femme qui brille, une femme libre, sensuelle et généreuse, elle est partante pour tout, autour d'elle flotte un parfum d'aventures, avec elle beaucoup de choses deviennent possibles. Les enfants ne s'y trompent pas, ils se précipitent vers elle. Et Antoine, aussi poussiéreux que ses vieux livres, un contemplatif solitaire qui vit au rythme des saisons et qui tente d'oublier ses blessures au fond de sa forêt.

Autour d'eux gravitent Marco le garde champêtre en reconversion, Marie la boulangère avec qui Antoine partage sa solitude certains soirs, Jonas l'homme des bois, Inès la petite rom.
Un livre lumineux, rempli de pudeur, de poésie, d'humanité. Si vous aimez la belle littérature, ne passez pas à côté de ce roman.