{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

Jack

Amy M. Homes, Jade Argueyrolles

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Actes Sud junior

Ce qu'en dit l'éditeur

Jack a quinze ans et vit avec sa mère. Les choses se sont enfin calmées après le divorce houleux de ses parents, et Jack n'aspire à rien d’autre qu’à mener une vie normale d’ado, rythmée par le lycée, l’'apprentissage de la conduite et les entraînements de basket. Mais tout déraille à nouveau quand son père lui révèle qu'’il est gay et qu’il vit en couple avec son « vieil ami » Bob. Ça, Jack voudrait aussitôt l’'oublier. En colère contre son père, il refuse de lui parler à nouveau et s'empresse de se trouver une petite amie pour éloigner les soupçons d’homosexualité. Petit à petit, Jack va apprendre à digérer la nouvelle, s'’informer, s'’attaquer aux préjugés dont il se met à souffrir à son tour. Il est amené à se forger une identité et à redéfinir le sens du mot « famille », en découvrant que celle plus traditionnelle de son meilleur ami Max, qu’il avait idéalisée, comporte aussi ses failles. Voix très juste d'un adolescent, récit émouvant et souvent drôle, ce tout premier roman de A M Homes aborde déjà ses thèmes de prédilection, l’identité et la sexualité.

Critique postée par :

Lindsay Hardy

Jack fait parti de ces millions d'enfants de parents divorcés. A quinze ans, après quelques années difficiles au milieu de ce chaos familial, il retrouve un semblant de vie normale. Max son meilleur ami, le lycée, le permis de conduire et le basket sont autant de distractions pour cet adolescent tiraillé entre une mère protectrice et un père en mal de rédemption. Cette année aurait pu bien commencer, si ce n'est la révélation de son père qui s'avère être homosexuel. Débute pour Jack, une quête de sens et de non-sens sous fond de questionnements. Un père ne peut être homosexuel ! Si mon père est gay, le suis-je aussi ? Roman ado, ce récit aborde des thèmes importants qui font autant écho à la tolérance qu'à l'ouverture d'esprit. Quotidien d'un homme en devenir, le roman n'est pas uniquement focalisé sur le rapport père/fils, mais bien sur les répercussions de cette annonce sur lui et son entourage. Lecture agréable, j'avoue avoir été un peu déçue, ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier les réflexions soulevées. Une fournée de cupcakes n'a donc pas été de trop à sa lecture !

Après le divorce difficile de ses parents, Jack, quinze ans, retrouve un semblant de stabilité. Bien que sa mère soit encore méfiante et rancunière contre son père, l'adolescent parvient tout de même à recréer des moments de complicité avec celui-ci. Malheureusement pour Jack, la vie n'est pas un long fleuve tranquille puisque son père lui annonce une vérité : il est homosexuel et vit avec bob, son "colocataire". Saisi par la révélation, Jack passe par toute une palette de sentiments. D'abord en colère, il se trouve même une petite amie pour prouver qu'il n'est pas comme son père. Puis, Jack essaie. Essaie de comprendre, s'informe, discute pour s'apercevoir que toutes familles comportent ses failles.

Comme un journal des sentiments adolescents sur une année, les paroles de Jack permettent de suivre l'évolution de sa mentalité tout au long du roman. L'incompréhension prenant la forme de la colère, il est concevable que Jack prenne ses distances avec son père. Pire, il cherche et trouve une petite amie pour simplement se prouver qu'il n'est pas gay comme celui-ci. C'est dire la méconnaissance du sujet ! Les premières réactions sont violentes et détestables, entre "pédé" et "tafiole" vous avez l'embarras du choix concernant le vocabulaire utilisé... Comme un secret honteusement caché, Jack est acculé lors d'une sortie au bowling avec son père et des amis. C'est là qu'il fera plus ample connaissance avec Maggie, une des filles les plus populaires du lycée dont le père est également gay.

Ainsi, son comportement est en voie de changement. Confronté au dégoût de Max, son meilleur ami, il se rapproche naturellement de Maggie en découvrant d'autres facettes de sa personnalité. Le poids de l'adolescent quittant l'enfance pour le monde adulte se confirme lorsqu'il est témoin des failles de la famille idéalisée de Max. En découvrant des secrets, l'amour, mais aussi sa famille, Jack part non seulement en quête d'identité, mais y trouve une tolérance qu'il ne soupçonnait pas.

Acceptation, tolérance, violence faites aux femmes...les sujets sont vastes dans ce roman. Tellement, que j'ai été un peu déçue. En me préparant à un sujet aussi fort que l'homo-parentalité, j'ai été surprise d'en voir beaucoup d'autres, ce qui m'a paru être un roman "fourre-tout". En voulant tout explorer, je ne me suis pas perdue, mais un peu ennuyée. Je ne saurais expliquer mon manque d'intérêt alors qu'il possède des qualités certaines. Probablement des personnages peu attachants ou des scènes manquants de saveurs... Quoi qu'il en soit je conseille tout de même ce livre à toutes et à tous et en particulier aux adolescents qui, j'en suis sûre, se retrouveront dans ces personnages.

Des cupcakes aux amandes et un thé glacé Origines tea & coffee ont assurément rafraîchi ce roman !