{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil

La femme brouillon

Amandine Dhée

Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Folio

Ce qu'en dit l'éditeur

"Le meilleur moyen d'éradiquer la mère parfaite, c'est de glandouiller. Si faire voeu d'inutilité est déjà courageux dans notre société, pour une mère, c'est la subversion absolue. Le jour où je refuse d'accompagner père et bébé à un déjeuner dominical pour traîner en pyjama toute la journée, je sens que je tiens quelque chose". D'une écriture débordante d'ironie, Amandine Dhée évoque la maternité et cherche une alternative au rôle que la société voudrait lui assigner.
Un livre désopilant qui écorne le fantasme idéalisant les femmes enceintes et mères parfaites.

Critique postée par :

Anthony Descaillot

A l’image de ce livre, ma chronique va être brève. En effet, il faut moins d’une heure pour terminer ce petit récit composé de micro chapitres. Je ne peux donc pas m’étendre par peur de trop en dire.

Dans ces quelques pages, Amandine Dhée se propose de nous ouvrir les voies impénétrables de la maternité. Elle nous livre tous ses doutes, toutes ses peurs quant à l’heureux événement à venir. Elle fait son introspection de femme et de future mère. Elle analyse son rapport à la maman parfaite telle qu’elle l’imagine et telle que le monde la conçoit. Elle fait le constat angoissant que cet acte naturel aux yeux de tous, ne l’est pas vraiment. Rien de scientifique, rien de sociologique, juste une libération, un exutoire pour tout ce qui la tracasse.

Traité avec sincérité, élégance et parfois humour, le sujet devient accessible à tous. Les femmes y trouveront une résonance à leurs appréhensions souvent minimisées, et les hommes un éclaircissement sur un thème insondable pour eux. Sans être inoubliable, c’est à la fois divertissant et instructif !

https://leslivresdek79.wordpress.com/2018/12/12/421-amandine-dhee-la-femme-brouillon/