{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Critique par Pierre VIAL

"La photo est plus granuleuse, plus pâle que prévu. Je voulais revoir The Americans, le livre le plus triste de la terre."
Dès le début du dernier roman de Yasmina Reza, au titre a priori énigmatique, "Babylone", la narratrice se...

Lire la suite
Critique par lireaulit

De toute façon, c’est vrai, je suis une inconditionnelle de Claudie Hunzinger : je guette son nom sur les présentoirs des librairies et lorsqu’un livre d’elle sort, je me jette littéralement dessus. Je ne le lis pas tout de suite, oh non… je fais...

Lire la suite
Critique par Dahlem

Avant de résumer la trame de ce premier roman remarquable a bien des égards, disons quelques mots sur la langue, travaillée ici avec un soin extrême, comme de la poésie en prose. Guy Boley a une écriture très visuelle, enrichit son récit de...

Lire la suite
Critique par Virginy Faury

Que dire de ce récit qui fera l’effet d’un miroir à pas mal de lecteurs âgés de 20 à 40 ans ?
Conseil : veillez à éloigner les yeux chastes de votre écran. Parce que… Oh putain, c’était trop bon ! Ce portrait d’un enfant des années 80, brut, sans...

Lire la suite
Critique par Dahlem

Certains livres retiennent votre attention tout simplement par le thème qu’ils abordent. C’est le cas de ce premier roman qui raconte le typhon Yolanda qui a frappé les Philippines en 2013 et ses conséquences.

Lire la suite
Critique par Dahlem

Albert mène une vie sans histoires en banlieue parisienne, entouré de sa famille, jusqu’au jour où il apprend le décès de sa mère. Afin d’organiser les obsèques, il se rend dans la Mayenne où se trouve la grande propriété familiale, entourée d’une...

Lire la suite
Critique par Dahlem

Ceux qui suivent la carrière de Thierry Beinstingel ne seront pas surpris de voir l’auteur s’emparer de la vie d’Arthur Rimbaud. « Faux Nègres » était un titre emprunté à l’auteur des Illuminations et cette plongée dans les Ardennes était déjà...

Lire la suite
Critique par Dahlem

Pour son premier roman, Aurélien Gougaud n’est pas aller trop loin pour trouver l’inspiration, puisqu’il nous raconte la vie de parisiens de son âge, c’est-à-dire autour de 25 ans. L’un des personnages travaille également comme lui, au sein d’une...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

J’avais ce livre dans ma bibliothèque depuis plus de deux ans, dédicacé par l’auteur. Je l’avais rencontré lors d’un salon et l’avais trouvé sympathique et particulièrement accessible. C’est finalement ce que j’ai ressenti à la fermeture de son...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Mon premier contact avec Olivier Norek m’avait laissé un goût d’amertume. Dans « Code 93 », j’avais adoré la part de réel que l’auteur mettait dans son histoire mais un peu moins l’histoire elle-même.
C’était une enquête policière alambiquée dont le...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Ce livre apparaît comme un roman autobiographique.

Lire la suite
Critique par Dahlem

Sous le titre «roman du réel», Harold Cobert explique en avant-propos, comment il a imaginé son nouveau roman : « Si ce livre est basé sur "l’affaire Fourniret", s’il suit au plus près les faits tels qu’ils ont été révélés lors du procès,...

Lire la suite
Critique par lireaulit

Lire Monsieur Origami, c’est entrer dans un autre monde fait de silence et de contemplation, c’est se retirer de la vaine agitation du monde et faire une pause, prendre son temps. Ralentir le rythme pour méditer, profiter de ce que nous sommes ici...

Lire la suite
Critique par Pierre VIAL

Je suis toujours étonné, à la lecture d'un livre d'Amélie Nothomb, par sa capacité à nous surprendre par ses histoires abracadabrantesques. Déodat aurait pu s'appeler Riquet à la houppe et Trémière, la fille de Lierre et de Rose, avait...

Lire la suite
Critique par lireaulit

La Fête est finie est une comédie à la fois loufoque et grinçante, une belle satire de notre époque : on rit pour ne pas pleurer, parce que franchement, il y aurait de quoi se taper la tête contre les murs… Victor, dit Totor, physiquement, «...

Lire la suite