{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Critique par Lindsay Hardy

Si l'inconnue du quai n'a plus de secrets pour moi, elle l'est encore pour vous. Sans trop vous en dévoiler les mystères, le roman de Mary Kubica est sans aucun doute un bon thriller psychologique qui aborde des thèmes douloureux et...

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Néa, 4 ans, une enfant disparue ce n'est pas une affaire courante, elle habite la même ferme que Stella disparue, elle aussi, 30 ans plus tôt et qu'on avait retrouvée flottant dans l'étang. Harald qui avait ,à l'époque, trouvée...

Lire la suite
Critique par Lindsay Hardy

Dystopie quand tu nous tiens ! Incontestablement livre jeunesse, il n'a néanmoins pas à rougir de ses grands frères de littérature adulte. On peut allègrement le comparer à La route de Cormac McCarthy ou encore Anna de Niccolo Ammaniti mais...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Voilà quelqu’un qui porte bien son nom. S’appeler Jérémy Bouquin quand on est écrivain, ça ne peut pas être un hasard. N’ayant jamais entendu parler de lui, j’ai voulu voir si ce hasard avait bien fait les choses.

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

L'inde, le pays où l'on enveloppe les nouveaux-nés dans des haillons et où l'on revêt les morts de précieuses draperies. Kilvennami un minuscule village où l'on récolte le riz.

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Rodolphe Meyer a été un petit prodige du violon, brimé, puni par son père, s’il ne travaille pas assez son instrument, un père qui décide de tout, un voleur d’âme. Son enfance a été mise de côté, le rythme des concerts s’accèlère. Il a été en haut...

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Ils se nomment Taha, Mohammed, Liliana, Sachiko, Zohra, Marija, Zvonomi, Yusefi, Haidar, ils ont entre 5 et 13 ans, ce sont des enfants témoins, victimes ou acteurs de guerres ou de conflits de 1914 à nos jours.

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Avril 1944, Anne-Angèle, 60 ans, exerce comme infirmière dans un dispensaire à Casablanca. Un syphilitique rendu fou par sa maladie la mord sauvagement. Anne-Angèle doit se rendre, à Paris, au chevet de sa sœur Mathilde qui est dans le coma suite à...

Lire la suite
Critique par Lindsay Hardy

Après avoir longtemps hésité, passer devant à plusieurs reprises, j'ai enfin pris le temps de lire Le diable tout le temps. Mais pourquoi ai-je attendu autant de temps ? Stupide, stupide Lili ! Ce roman est tout ce que j'aime. Une...

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Buenos Aires , terre de fuyards, où le passé n'existe pas, havre de paix pour les anciens dignitaires SS. Helmut Gregor, y débarque en 1949, dans sa valise, des seringues, des échantillons de sang, des plaquettes de cellules, des notes et...

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Dylan arrive avec sa valise contenant les cendres de sa mère et de sa grand'mère dans un pot de crème glacée et un tupperware, dans une bande de terre, entre la mer et les terres agricoles entourée par de vastes montagnes.

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Cloé Mehdi est une très jeune auteure (née en 1992, ça ne me rajeunit pas !), un peu confidentielle, dont j’avais entendu beaucoup de bien sur la blogosphère. La sortie de son deuxième roman en format poche a été l’occasion de découvrir cette...

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Seul celui qui jouissait du luxe de la lenteur était en mesure de caresser le rêve de posséder le plus précieux des biens de ce monde : le temps.

Lire la suite
Critique par Yves Montmartin

Jérôme, le narrateur est "fils de feu", c'est à dire fils d'un forgeron ferronnier d'art. L'enfance de Jérôme est ainsi bercée par l'activité de son père.Jérôme nous raconte son enfance, une vie de village dans les...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Lorsqu’on me parle de comédiens qui poussent la chansonnette, de chanteurs qui se mettent au pinceau, de chanteurs qui écrivent des romans, je suis un peu réticent. Pour moi, les arts sont dissociés et chacun est spécialiste de sa spécialité. Je...

Lire la suite