{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Critique par Anthony Descaillot

Henri Loevenbruck est un auteur de romans d’aventure et de thrillers que je croise régulièrement dans les différents salons. Ce sont surtout ses polars qui m’intéressaient dont j’entendais de-ci de-là qu’ils valaient le détour. Dans mon appétit...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Un livre de Jeanne Benameur trônait déjà dans ma bibliothèque. Mais mon planning de lecture surchargé ne m’avait pas permis d’aller à la rencontre de cette auteure dont beaucoup de lecteurs vantaient la plume d’exception. J’ai profité de la venue...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Pour déclarer sa flamme à sa bien-aimée, Alexis Jenni utilise ses cinq sens. Il sait très bien définir son ressenti par la vue, l’ouïe, l’odorat et le goût mais le toucher lui pose problème. Il n’arrive pas à le préciser avec des mots. Il décide...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Lionel Shriver est une auteure dont la popularité a explosé à la sortie de « Il faut qu’on parle de Kevin ». Ce roman controversé, adapté au cinéma, a été un grand succès littéraire. Moi qui ai toujours peur de passer à côté de nouveautés et qui...

Lire la suite
Critique par FROISSART

Toshio, écrivain, mène une double vie tranquille, organisée, avec d’une part Miho, son épouse depuis dix ans, et ses deux enfants Shinichi et Maya, avec d’autre part sa maîtresse, désignée tout au long du récit par le syntagme « la femme », depuis...

Lire la suite
Critique par Gaspard De valera

Édith Payeux, enseignante de Lettres Classiques et de Culture Générale en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles et féministe engagée, après avoir publié plusieurs ouvrages universitaires en collaboration avec Élizabeth Dély, publie ici son...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Kurt, c’est Kurt Cobain et Kurt Cobain, c’est Nirvana et Nirvana c’est le groupe qui a marqué l’histoire de la musique! Il a aussi marqué mon adolescence. En effet, du fait de mon âge, je dois admettre que je suis devenu un grand fan de ce groupe...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

J’habite dans la région clermontoise depuis quelques années. Dès mon arrivée, j’avais entendu parler de Cécile Coulon, l’écrivaine précoce qui faisait la fierté des libraires de la ville. Il a fallu qu’elle sévisse pendant dix ans avant qu’enfin je...

Lire la suite
Critique par Henri-Charles Dahlem

J’avais placé Retour à Belle étoile sous l’égide de Sénèque, «une des plus belles qualités d’une véritable amitié est de comprendre et d’être compris». Avec ce second volume qui peut à la fois se lire comme une suite, mais aussi indépendamment,...

Lire la suite
Critique par Henri-Charles Dahlem

Si vous cherchez un jour une définition du mot «littérature», alors sortez votre exemplaire de "Marx et la poupée", car ce livre doit figurer dans la bibliothèque de tout honnête homme. Pour le résumer, il suffit d’une phrase: c’est...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Lors de ma première rencontre avec DOA aux Quais du Polar 2016, suite à ma lecture de « Pukhtu Primo », celui-ci m’avait conseillé de lire « Citoyens clandestins » et « Le serpent aux mille coupures » si je voulais connaitre les origines qui...

Lire la suite
Critique par Anthony Descaillot

Cela faisait un moment que je souhaitais découvrir Philippe Besson. Seulement, il fait partie de ces auteurs qui sortent un livre tous les ans. Et la productivité en littérature me rebute toujours un peu. J’ai peur que la quantité prenne le pas sur...

Lire la suite
Critique par Henri-Charles Dahlem

Après Le Maître, le très taoïste roman de Patrick Rambaud, Monsieur Origami, le très artistique et poétique roman de Jean-Marc Ceci, voici "Le Bureau du Jardin et des Étangs", le très romantique et parfumé roman japonais de Didier Decoin.

Lire la suite
Critique par Christelle Rastelli

Voilà un livre bien difficile à définir et à classer : réaliste ? Non. Comique ? Non. Ironique ? Non. surréaliste ?? Un peu de tout ça en fait.

Lire la suite
Critique par Alain Dagnez

Ce roman ne peut s’adresser à un couple qui souhaite confier sa progéniture à une nourrice à
demeure: il ne pourrait vivre que dans l’angoisse perpétuelle d’un appel intempestif et rédhibitoire.

Lire la suite