{{type}}
{{genre}}
{{register}}
Retourner à l'accueil
Ajouter sur Collibris
Disponible aux éditions Milady

Ce qu'en dit l'éditeur

Une troublante impression de déjà-vu... Ellie a disparu à l'âge de quinze ans. Sa mère n'a jamais réussi à faire son deuil, d'autant plus que la police n'a retrouvé ni le coupable ni le corps. Dix ans plus tard, cette femme brisée doit pourtant se résoudre à tourner la page. C'est alors qu'elle fait la connaissance de Floyd, un homme charmant, père célibataire, auquel elle se lie peu à peu. Mais lorsqu'elle rencontre la fille de celui-ci, Poppy, âgée de neuf ans, le passé la rattrape brutalement : cette fillette est le portrait craché de sa fille disparue...
"Si vous étiez le premier de vos amis à lire La Fille du train et si vous avez lu et relu Les Apparences, vous adorerez ce thriller". The Sun "L'intrigue de ce nouveau roman est vertigineuse. Comme toi est un livre sombre, sans échappatoire, mais profondément émouvant et sincère. A couper le souffle". C. L. Taylor "Captivant et bien mené". The Sunday Mirror "Un thriller psychologique noir, passionnant et exaltant".
Rachel Rhys "Un roman noir aussi intelligent qu'émouvant". Mail Online

Critique postée par :

Chloé Niccolo

Ellie a quinze ans lorsqu’elle disparaît en se rendant à la bibliothèque.
La thèse officielle de sa disparition est la fugue, le stress des examens de fin d’année. Mais Laurel, la mère d’Ellie a dû mal à croire à cette théorie. Ellie était confiante pour ces examens, de plus, elle avait un petit copain.
La famille Mack finit par éclater. Chacun reprend le cours de sa vie, excepté Laurel qui n’arrive pas à aller de l’avant, jusqu’au jour où elle rencontre Floyd et sa fille Poppy, qui ressemble à s’y méprendre à Ellie…

J’en conviens, un air de déjà lu. Au cours de cette lecture, on devance presque toute cette histoire avec ses grosses ficelles, tout semble prévisible jusqu’au moment où… oh la vache….!!! Alors là, ce retournement de situation, non seulement on ne le voit pas arriver mais on est loin d’imaginer une psychologie aussi tordue.
Tout comme "On se reverra", Lisa Jewell nous prend à contre-courant avec une révélation aussi
surprenante qu’impensable qui donne tout son sens à l’histoire de départ, où le pourquoi laisse vite place au comment.

"Comme toi" est entre le roman psychologique et le roman noir.
Des moments émouvant, notamment dans les échanges entre Laurel et sa mère ; juste un petit moment d’essoufflement en milieu de lecture, puis le rythme s’accélère sur les 100 dernières pages où l’histoire à la façon d’un puzzle, s’imbrique pour faire place à toute la psychologie de l’être humain -du bon comme du plus noir-.